•  
  • Culture Coaticook
  • Société d'histoire
  • Pavillon des arts
  • Musée Beaulne
  • Harmonie
  • Coatic'Art
  • Bibliothèque
 
Entête

Le Courant

Automne 2009 | 11

Matthew Henry Cochrane

Sylviane Ferland


Matthew Cochrane est né le 11 novembre 1823 à Compton. Ses parents sont James Cochrane, un fermier d'origine irlandaise et Mary Lynch. Il est le quatrième d'une famille de cinq enfants. M. Cochrane se marie à Cynthia Mary Withney en 1849; ils ont eu 10 enfants. Ses premières années dans le domaine agricole sont consacrées à un fermier du nom de Hill (plus tard, le domaine de Cochrane se nommera d'ailleurs Hillhurst en son honneur). Dans les années 1840-1850 il travaille à Boston et il réussit à amasser un magot assez important pour réussir à ouvrir une usine de chaussures à Montréal dans le secteur des Récollets en 1854. Pour ce projet, il s'associe à Samuel G. Smith. Dès 1859, la compagnie vaut 80,000.00$ et sa production annuelle atteint 200 000$ dans les années 1860. Avec le capital amassé avec cette usine, il se procure le domaine Hillhurst qui finit par atteindre plus de 1000 acres. Sur son domaine où il emploie 40 personnes et on y retrouve de nombreux bâtiments dont une fromagerie et un cercle de course pour ses chevaux. Avec le temps, sa ferme d'élevage devient un modèle d'organisation et un réservoir d'animaux pur-sang. Parmi les animaux pur-sang qu'il réussit à se procurer, il y a des boeufs, des chevaux, des moutons et des cochons. En 1870 il acquiert 63 bêtes pur-sang (60,000.00$) directement d'Angleterre et il possède alors le plus grand troupeau pur-sang importé par un seul individu de tout le Canada.



L'homme d'affaires réussit aussi à revendre certaines bêtes à des prix jamais égalés (ex: Une vache «Duchess» d'Angleterre achetée à 5000.00$ et revendue 20,000.00$). Au début des années 1880, Cochrane part à l'aventure en Alberta. Grâce à son poste de sénateur obtenu dans les années 1870 et à ses négociations avec le gouvernement, il réussit à se procurer des terres à bon prix dans cette province. En 1881-1882 il achète des milliers de têtes de bétail au Montana et les transporte vers ses terres louées à l'ouest de Calgary. Cette initiative marque le début de l'industrie bovine de grande envergure dans l'ouest canadien. Il démarre une immense entreprise d'élevage nommée la Cochrane Ranch Company. Ce ranch devient même le second en importance en Alberta. Entre temps, il a aussi eu des postes administratifs dans de nombreuses compagnies, notamment la Tolley, la Canadian Meat and Product. Il est aussi vice-président de la Banque des Townships de l'Est, un poste important à la Bishop's College de Lennoxville et participe à l'administration du Collège des Dames de Compton (King's Hall) etc.

Il fut nommé sénateur par le comte Dufferin, le 17 octobre 1872. Il meurt le 12 août 1903 à Hillhurst, suite à une grave maladie qui inspirait depuis longtemps de vives inquiétudes à sa famille et à ses nombreux amis. Il est inhumé à Compton au cimetière St-James The Less. Son service funèbre est célébré en l'église St-James The Less sous la direction de M. William Lord de Sherbrooke, entrepreneur de pompes funèbres. Les funérailles de l'honorable sénateur Cochrane ont eu lieu à Compton vendredi le 14 août 1903. Le service fut présidé par le Rev. M. Parker. Les porteurs étaient des membres de la famille et du personnel de la maison du défunt. L'enterrement eut lieu au cimetière de Compton. Parmi les personnes présentes aux funérailles, on remarquait: MM le Major Baynes, C.M. Holt, Charles Cassils de Montréal(gendre du défunt) J. Turnbull, le Major I. Wood, Jas M Kinnon, A.G.Lomas, E.W. Farwell, J.S. Mitchell, H. B. Brown, C.R., Dr. F.J.Austin, J. F. Morkill, A.H.M. Simpson, C.C. Colby, S Stevens de Stanstead, G. H. St-Pierre, M. P. P. N. W. Thomas de Coaticook, Hon. Sénateur Baker de Sweetaburg, Garner Stevens de Waterloo, Alden Learned de Cookshire. À sa mort, l'empire de Cochrane s'effrite progressivement.

Le Courant

Le Courant est publié par la Société une fois par année. Membres de la société, historiens professionnels et amateurs partagent avec les lecteurs le fruit de leurs recherches. Les textes sont disponibles en français et en anglais. La publication de cette revue est rendue possible grâce au soutien de commanditaires locaux que nous remercions avec toute notre gratitude.


Société d'histoire de Coaticook

34, rue Main Est
Coaticook, Québec
819 849-1023
Courriel : info@societehistoirecoaticook.ca

Heures d'ouverture
Du mardi au vendredi :
10 h à 12 h
14 h à 16 h
ou sur rendez-vous.

Droits d'entrée : Aucuns


Dernière mise à jour :
24 novembre 2016

Bases de données

Vous pouvez désormais effectuer une recherche de photos sur nos bases de données en ligne.

Collections

23 000 photos provenant du Progrès de Coaticook • Collection du Coaticook Observer des années 1928 à 1938.(complet plus autres dates éparses) • Collection de l'Etoile de l'Est de 1928 à 1938 au complet plus autres copies éparses • Journal Le Progrès de Coaticook depuis 1950 • Nombre approximatif d'objets ou de spécimens dans la collection: 23000

Services de recherche

Nous pouvons retrouver des personnes ayant habité le territoire ou trouver l'origine de certaines maisons ou bâtiments • Fonds d'archives • Conservation ou restauration • Centre d'information • Bibliothèque • Autre: recherches de photos par thèmes ou d'articles de journaux • Informations généalogiques

 

Merci à nos partenaires pour leur soutien financier