•  
  • Culture Coaticook
  • Société d'histoire
  • Pavillon des arts
  • Musée Beaulne
  • Harmonie
  • Coatic'Art
  • Bibliothèque
 
Entête

Le Courant

Automne 2008 | 10

Le chemin Belknap a Baldwin's Mills

Yves Robillard



Baldwin's Mills doit avoir son chemin Belknap, car cette famille y habitant depuis 1823 a grandement contribué à modeler l'environnement physique et l'histoire locale de la place.

Obadiah Belknap (1774-1834) et son épouse Abigail Locke (1779-1861) s'installent en 1807 sur le lot 2 du rang 8 du canton de Barnston (chemin Stage). En 1823, ils laissent leur campement à leur fils Mitchell (1799-1880) et vont s'installer sur le lot 8 du rang 11, anciennement le chemin Lyon, tout près de la frontière américaine et du chemin menant à Holland Vt. Ils ont avec eux trois de leurs enfants Thomas 20 ans, William 18 ans et Hannah 13 ans.

William (1805-1847) va construire le très long pont couvert de la rue King sur la rivière Saint-François à Sherbrooke. Mitchell Belknap épouse en 1822 Elsea Charlotte Mosher (1806-1843). C'est après la mort de sa femme qu'il s'installe sur le lot 8 du rang 11, chez sa mère qui a 64 ans, laissant à son cousin Andrew Belknap (1817-1899) son lot du chemin Stage. Mitchell aura 18 enfants. Sa maison va brûler vers 1885. Il reste le vieux cimetière avec ses 10 pierres tombales.

Walter Georges Belknap (WG) est né en 1864 et décédé en 1940 à 76 ans. Il est le petit cousin de Mitchell Belknap. Il s'est installé à Baldwin's Mills vers 1880, à 16 ans, pour être l'apprenti du constructeur de maison John Fox (1838-1911). Ce dernier y construit sa maison qui existe toujours, au 1630 chemin May, et on peut supposer que WG l'a aidé.
Quand on arrive de Barnston et qu'on tourne à gauche sur le pont du chemin May, on voit à gauche du pont le sentier des moulins menant à la pisciculture et à droite, il y a un grand creux où était située la manufacture de boîtes de W.K. Baldwin (1857-1935) et la forge de John Drew (1848-1919). Ce bâtiment avait 2 étages. On pense que W.G. Belknap vécut là ou dans les environs les premières années de sa vie à Baldwin.

Avec John Fox, WG va construire plusieurs maisons dans le New-Hampshire avant de revenir à Baldwin pour y construire en 1886 l'Église Baptiste, située à droite du cimetière Lake Side, chemin Lyon, et détruite en 1942. Puis ils construisent en 1888 l'Église Méthodiste (1915, chemin May), l'actuelle United Church. La même année, WG va épouser Salomé Bacon (1870-1904) et en 89, il commence à travailler à son propre compte, construisant granges, maisons, chalets etc.

En 1897, il construit sa propre maison au 1855, ch. May, l'actuelle maison d'Adrien Cabana. En 1899, dans la forge de John Drew, il construit le « Pinnacle Belle », un bateau à vapeur de 40 passagers qui promènera les gens sur le lac Lester jusque vers 1916. En 1899, également, il commence la construction du magasin général de W.K, Baldwin, incendié en 1975. En 1900, avec 3 autres personnes, il fonde le « Lake Lester Fish and Game Club » dans le but de faire avec la réserve du « Petit Lac Baldwin » la première pisciculture dont certains éléments plus récents sont toujours sur place au 1331, ch. des Chalets. WG sera le directeur de cette pisciculture durant 40 ans.

Après 1900
En octobre 1904, Salomé meurt de diphtérie, lui laissant 2 enfants. Il va se remarier en septembre 1905 avec Berthe Annis (1890-1978) qui va lui donner 10 enfants. Il va louer sa maison du chemin May et se construire une nouvelle maison près de la pisciculture. Cette maison sera démolie en 1983. Elle était située en face de l'actuelle maison de Lilian Webb-Ball, 1348, ch. des Chalets. En 1912, il construit pour Jessie Lego Carter la vieille partie de l'actuel JbarC, 55, chemin Coté. En 1914, il construit pour William Washburn (1870-1956) l'actuelle maison de Louis Roch Séguin, au 386, chemin Séguin. En 1930, il rencontre Mrs S. Mitchell de New York City qui lui demande de construire un centre de villégiature pour riches américains. « The Lodge » comprendra un chalet principal qui existe toujours, celui des Preston au 1411, ch. des Chalets, 2 petits chalets pour dormir et un autre pour la cuisine. Ces chalets ont été transportés. Celui du 1405 aurait servi de réfectoire et celui du 1397, de dortoir. « The Lodge » a duré 10 ans. WG a construit de nombreuses installations pour la première pisciculture, mais il y a peu à voir. En 1936, à 72 ans, il construit la grange située entre le 1334 et le 1348.

WG avait une passion pour la photographie. Il avait un appareil à grand angle et on lui doit les grandes photos de Baldwin des années 1900. Cette passion, il l'a transmise à son fils Merrick (1920), le dixième de la famille. Merrick Belknap est certainement la personne qui a le plus de photographies de Baldwin et des environs. Il a écrit 5 articles pour le Stanstead Historical Society Journal. Je lui dois beaucoup des informations qui sont ici relatées. Il vit à Stanstead, mais vient passer 6 mois à son chalet en bois rond du 1385, ch. des Chalets. Il possède 2 autres chalets qu'il loue. L'un est occupé à longueur d'année par son neveu Ozias (Zack) Belknap, celui du 1385, ch.Des Chalets. Il y a une belle maison de son fils Keith au 1394. Brian Belknap, un autre de ses neveux, s'est fait construire une imposante demeure au 1334 où il réside avec toute sa famille. Une autre de ses nièces vit à Baldwin, Marjorie Belknap, mariée à Clarence Lusty. Il y a donc encore de nombreux Belknap à Baldwin. Le benjamin de la famille, Jim (1933) vit à Dixville, mais vient à tous les samedis chercher ses journaux au dépanneur local, en profitant pour bavarder avec parents et amis. Lui aussi est un historien de Baldwin qui a publié plusieurs articles dans « Le Courant » de Coaticook. Jim dans sa jeunesse a fait partie de plusieurs groupes de musiciens country qui ont joué entre autre au JbarC : les « Night Riders » en 1952, « Cactus Jim and his Night Riders » en 1953 et « Country Quintet » en 1967.

Les Belknap, comme on le voit, ont marqué l'histoire de Baldwin Mills. Il serait tout-à-fait justifié qu'un chemin porte son nom. Je suggère que le chemin des Chalets, à partir de l'ancienne pisciculture (la sous-station au 1331) devienne le chemin Belknap. On pourrait aussi commencer le chemin Belknap au chemin de la Source, puisque le « Petit Lac Baldwin » était partie intégrante de la première pisciculture.

Le Courant

Le Courant est publié par la Société une fois par année. Membres de la société, historiens professionnels et amateurs partagent avec les lecteurs le fruit de leurs recherches. Les textes sont disponibles en français et en anglais. La publication de cette revue est rendue possible grâce au soutien de commanditaires locaux que nous remercions avec toute notre gratitude.


Société d'histoire de Coaticook

34, rue Main Est
Coaticook, Québec
819 849-1023
Courriel : info@societehistoirecoaticook.ca

Heures d'ouverture
Du mardi au vendredi :
10 h à 12 h
14 h à 16 h
ou sur rendez-vous.

Droits d'entrée : Aucuns


Dernière mise à jour :
26 mai 2017

Bases de données

Vous pouvez désormais effectuer une recherche de photos sur nos bases de données en ligne.

Collections

23 000 photos provenant du Progrès de Coaticook • Collection du Coaticook Observer des années 1928 à 1938.(complet plus autres dates éparses) • Collection de l'Etoile de l'Est de 1928 à 1938 au complet plus autres copies éparses • Journal Le Progrès de Coaticook depuis 1950 • Nombre approximatif d'objets ou de spécimens dans la collection: 23000

Services de recherche

Nous pouvons retrouver des personnes ayant habité le territoire ou trouver l'origine de certaines maisons ou bâtiments • Fonds d'archives • Conservation ou restauration • Centre d'information • Bibliothèque • Autre: recherches de photos par thèmes ou d'articles de journaux • Informations généalogiques

 

Merci à nos partenaires pour leur soutien financier