•  
  • Culture Coaticook
  • Société d'histoire
  • Pavillon des arts
  • Musée Beaulne
  • Harmonie
  • Coatic'Art
  • Bibliothèque
 
Entête

Le Courant

Automne 2001 | 03

L'église Anglicane St. James The Less de Compton

Bruce Patton, Russell Nichols, Pierrette Beaudoin

Une image du passé !
Plusieurs anglophones, étant venus coloniser la région de la présente municipalité de Compton, étaient protestants, plus particulièrement de la branche de « l'Église d'Angleterre » ou « l'Église anglicane». Cependant, les anglicans de Compton n'ont pas eu de site pour bâtir leur église avant 1815, soit jusqu'au moment où Jonathan Draper et Cyrus Warner ont fait don de 11 acres de terrain afin de réaliser ce projet. Le culte de la religion étant une priorité, les anglicans se rencontraient sans doute dans les écoles ou bien dans des maisons privées afin de pratiquer le service religieux. À cette époque, l'église anglicane la plus proche était « La vieille église du nord », située sur la route de gravier entre le présent village de Hatley et la route 143.


La construction de la première église anglicane de Compton, celle de St. James, débuta aux environs de 1827. Elle se situait à l'endroit même de celle qui est aujourd'hui à cet emplacement. L'église de St. James devait être relativement petite puisque, selon un historien de la région, Russell Nichols, à l'époque, la plupart des anglicans de Compton résidaient sur ce qui est maintenant appelé le « chemin Hatley ». Apparemment, les villa¬geois de cette période trouvaient la distance pour se rendre à l'église trop grande à parcourir. C'est pour ce motif que, durant l'hiver 1854, les villageois ont placé l'église sur des glissières pour ensuite la tirer jusqu'à son nouvel emplacement, approxima¬tivement face aux bâtiments de la présente COOP, sur la rue qui était connue sous le nom de rue de l'Église (maintenant ch. Hatley). Toutefois, en 1874 naît le Collège pour filles de Compton, nommé plus tard le « King's Hall ». Cette institution scolaire était étroitement liée avec l'Église anglicane. Apparemment, les directeurs de l'école trouvaient trop longue la distance que les jeunes filles devaient franchir pour se rendre à l'église. Ainsi, des plans ont été dessinés pour construire une seconde église anglicane sur le site original de la première. Cette construction devait s'élever au coût de 3000 $. Cependant, les membres ont eu à débourser seulement 1000 $ puisque 2000 $ avaient été donnés par un résident, le Sénateur Cochrane. (Ce dernier est enterré dans le cimetière avoisinant l'église actuelle. Compton a donc l'honneur de compter parmi les personnes qui y sont inhumées un sénateur et un premier ministre.)

Cette nouvelle église, laquelle reçut le même nom que la précédente, a été consacrée le 4 septembre 1887. La vieille église du village a été vendue à Munro Demers. Un banc rangé dans le sous-sol de l'église actuelle est probablement un des bancs qui se trouvaient dans le premier bâtiment construit à cet endroit.
Durant les années 1890, le terrain de l'église s'étendait sur approximativement 52 acres. Le cimetière adjacent appartenait originairement à l'église, par contre, en 1910, le Conseil acheta le terrain du cimetière pour permettre aux citoyens de Compton et de Waterville d'inhumer leurs défunts. Plus tard, le droit de propriété de celui-ci retourna à l'Association des cimetières (Cemetery Association).
Il est toutefois intéressant de noter que la première église catholique de Compton fut construite en 1856. Elle mesurait 70 pieds par 36 pieds et elle était surmontée d'une sacristie mesurant 18 pieds par 15 pieds. Cette église, nommée l'église Saint-Thomas-d'Aquin, est située à une certaine distance en descendant la rue de l'Église (maintenant chemin Hatley). Cette construction a coûté 2500 $.
Au début des années 1890, et ensuite durant 20 ou 30 ans, plusieurs des anglophones résidant à Compton, Moe's River et la région, ont déménagé. Plusieurs d'entre eux se sont rendus en Alberta ou dans les états américains du Minnesota et de l'Utah.
C'est pendant ce temps que la population anglicane de Compton a décliné progressivement tandis que la clientèle du King's Hall a augmenté. Jusqu'en 1920, il n'y aurait eu qu'environ 15 ou 2 0 anglicans delà région présents à l'église le dimanche alors que les jeunes filles du King's Hall emplissaient l'église chaque dimanche. Cependant, en 1972, l'école de Compton a été fermée lorsqu'elle s'est affiliée avec le collège Bishop de Lennoxville.


Il a existé trois différents presbytères pour l'église de Compton depuis sa fondation. Le premier presbytère, situé au 7055 route Louis-S. Saint-Laurent, a été construit en 1861. Ensuite, il a changé pour la grande maison blanche, localisée au 37 chemin Cochrane, face au présent Hôtel King's Hall. Le troisième presbytère est également une maison blanche, aujourd'hui située au 21 chemin Moe's River.
Malheureusement, il ne reste environ que 15 familles toujours membre et fréquentant cette ancienne et majestueuse église. La conservation de ce monument historique deviendra inévitablement une difficulté financière et pourtant, cette église anglicane tiendra toujours une place majeure dans l'héritage patrimonial de Compton. Il semble évident que cela doit devenir une priorité pour la municipalité de préserver ce monument historique. Elle pourrait continuer de servir d'église et par le fait même, d'être disponible douze mois par année aux résidents de la municipalité et des régions avoisinantes dans le cadre d'activités culturelles et artistiques. Compton a perdu deux héritages majeurs lorsque la précédente église unie et l'église catholique originale ont été démantelées. Assurément, la municipalité n'allouera pas le même destin à l'église St. James.

Le Courant

Le Courant est publié par la Société une fois par année. Membres de la société, historiens professionnels et amateurs partagent avec les lecteurs le fruit de leurs recherches. Les textes sont disponibles en français et en anglais. La publication de cette revue est rendue possible grâce au soutien de commanditaires locaux que nous remercions avec toute notre gratitude.


Société d'histoire de Coaticook

34, rue Main Est
Coaticook, Québec
819 849-1023
Courriel : info@societehistoirecoaticook.ca

Heures d'ouverture
Du mardi au vendredi :
10 h à 12 h
14 h à 16 h
ou sur rendez-vous.

Droits d'entrée : Aucuns


Dernière mise à jour :
26 mai 2017

Bases de données

Vous pouvez désormais effectuer une recherche de photos sur nos bases de données en ligne.

Collections

23 000 photos provenant du Progrès de Coaticook • Collection du Coaticook Observer des années 1928 à 1938.(complet plus autres dates éparses) • Collection de l'Etoile de l'Est de 1928 à 1938 au complet plus autres copies éparses • Journal Le Progrès de Coaticook depuis 1950 • Nombre approximatif d'objets ou de spécimens dans la collection: 23000

Services de recherche

Nous pouvons retrouver des personnes ayant habité le territoire ou trouver l'origine de certaines maisons ou bâtiments • Fonds d'archives • Conservation ou restauration • Centre d'information • Bibliothèque • Autre: recherches de photos par thèmes ou d'articles de journaux • Informations généalogiques

 

Merci à nos partenaires pour leur soutien financier