•  
  • Culture Coaticook
  • Société d'histoire
  • Pavillon des arts
  • Musée Beaulne
  • Harmonie
  • Coatic'Art
  • Bibliothèque
 
Entête

Le Courant

Automne 2006 | 08

La vie du principal magasin à Coaticook

Denis Morin


Comme un certain nombre d'entre vous avez pu le deviner eh bien oui, il s'agit du magasin D. S. Bachand.

Fondé en 1886 par Stanislas Bachand, le magasin fut à l'image de la ville de Coaticook c'est-à-dire qu'il a toujours été un précurseur. Lors de sa fondation, il n'y avait que 2 employés. Dans les années 1930/1940 on y comptait entre 40 et 50 employés et dans des périodes de pointe comme les fêtes de Noël et du Jour de l'an, on dépassait facilement ce nombre.

En 1895 le magasin fut détruit par un incendie. La reconstruction des bâtiments fut commencée aussitôt et au bout de quelques mois à peine, le service reprit. Avec les années, le magasin prit de l'expansion et dans les années quarante on comptait une mercerie pour hommes et femmes ainsi qu'un rayon de chaussures pour toute la famille.
Une des caractéristiques de ce magasin était sans contre dit l'épicerie qui était toujours bien garnie ainsi que la boucherie. Cette boucherie fumait son bacon, ses jambons, faisait sa saucisse, son boudin ainsi que son lard salé. Afin de pouvoir s'approvisionner en viande, le magasin Bachand avait sa propre ferme avec un troupeau d'environ 200 têtes composé de porcs, de boeufs et de quelques veaux et moutons. Monsieur Phylias Laperle en avait la charge. La ferme était située sur le chemin Damon en direction de Barnston. On y abattait de 25 à 30 porcs par semaine ainsi que 4 à 5 beeufs. À l'occasion on tuait des moutons et des veaux. Pour les volailles, on se ravitaillait chez les cultivateurs de la région.

Les animaux étaient tous achetés vivants chez les agriculteurs régionaux. Pour la livraison de ces bêtes, une tradition orale dit qu'au printemps les fermiers se donnaient le mot et qu'ils amenaient tout le bétail sur la rue Main et de là, ils se rendaient, à pied, jusqu'à la ferme située sur la rue Damon. C'était toute une attraction!

Le magasin D.S. Bachand comprenait aussi une meunerie pour les moulées et la farine. Il y avait de plus un entrepôt de charbon qui était situé sur la rue de l'Union en face de la rue d'Ottawa. Une voie d'évitement des chemins de fer permettait de décharger facilement les wagons.
Le système de perception de l'argent des ventes était tout à fait nouveau et pratique. Chaque service/département expédiait dans un conduit propulsé à l'air, la facture et l'argent directement au service de la comptabilité et cette dernière, retournait la monnaie et la facture acquittée. Les services n'avaient donc pas de caisse à balancer. 1936 marque l'année du cinquantenaire. Une grande fête est organisée pour marquer l'occasion. L'Étoile de l'Est (hebdomadaire de Coaticook) du 3 décembre mentionne les noces d'or du magasin D. S. Bachand. Les villes de Coaticook, Sherbrooke et Montréal, s'unissent pour fêter Monsieur et Madame Bachand. Participent à l'évènement le conseiller législatif, Jacob Nicol, les deux députés du comté, M. G. Davidson et M. Rouville Beaudry, les membres du conseil de ville ainsi que plusieurs autres dignitaires. On peut dire sans trop se tromper que le magasin Bachand a marqué la vie des coaticookoises et coaticookois pendant plus de 74 ans (1886 1960). Au décès de M. Bachand, survenu en 1952, sa fille Jeanne, avec Adélard Dupuis, gèrent le magasin pendant une période d'environ 2 ans. Sa petite fille Madeleine Dupuis Bachand l'administre et finalement vend le tout à Suprême Bachand en 1960.

Dates mémorables du magasin pour les 40 premières années.

1886 Fondation du magasin.
1895 Incendie et ouverture du rayon de la chaussure en gros.
1896 Formation de la « Société Bachand et fils » rayon chaussures au détail.
1906 M. D. S. Bachand devient le seul propriétaire.
1908 Décès du fondateur, M. Stanislas Bachand.
1910 Installation d'une meunerie pour la clientèle rurale.
1914 Agrandissement du magasin. M. A. Guérin est gérant de l'épicerie.
1917 M. Alfred Daigle gérant du rayon des chaussures.
1919 Acquisition du magasin E.P. Dupuis et ouverture d'un rayon de nouveauté.

 

Le Courant

Le Courant est publié par la Société une fois par année. Membres de la société, historiens professionnels et amateurs partagent avec les lecteurs le fruit de leurs recherches. Les textes sont disponibles en français et en anglais. La publication de cette revue est rendue possible grâce au soutien de commanditaires locaux que nous remercions avec toute notre gratitude.


Société d'histoire de Coaticook

34, rue Main Est
Coaticook, Québec
819 849-1023
Courriel : info@societehistoirecoaticook.ca

Heures d'ouverture
Du mardi au vendredi :
10 h à 12 h
14 h à 16 h
ou sur rendez-vous.

Droits d'entrée : Aucuns


Dernière mise à jour :
26 mai 2017

Bases de données

Vous pouvez désormais effectuer une recherche de photos sur nos bases de données en ligne.

Collections

23 000 photos provenant du Progrès de Coaticook • Collection du Coaticook Observer des années 1928 à 1938.(complet plus autres dates éparses) • Collection de l'Etoile de l'Est de 1928 à 1938 au complet plus autres copies éparses • Journal Le Progrès de Coaticook depuis 1950 • Nombre approximatif d'objets ou de spécimens dans la collection: 23000

Services de recherche

Nous pouvons retrouver des personnes ayant habité le territoire ou trouver l'origine de certaines maisons ou bâtiments • Fonds d'archives • Conservation ou restauration • Centre d'information • Bibliothèque • Autre: recherches de photos par thèmes ou d'articles de journaux • Informations généalogiques

 

Merci à nos partenaires pour leur soutien financier