•  
  • Culture Coaticook
  • Société d'histoire
  • Pavillon des arts
  • Musée Beaulne
  • Harmonie
  • Coatic'Art
  • Bibliothèque
 
Entête

Le Courant

Automne 2007 | 09

La commission scolaire catholique de Coaticook

Rock Dandenault


Monsieur Rock Dandenault auteur du livre L'histoire de Coaticook (1818-1976) a consacré un chapitre entier à la commission scolaire de Coaticook. Nous vous présentons quelques extraits contenus dans son livre. M. Dandenault s'était largement inspiré du texte d'un discours prononcé par M. Pierre-Edmond Durocher lors d'une réunion de la Société St-Jean Baptiste de Coaticook dans les années trente. M. Durocher a été secrétaire de la commission scolaire pendant 30 ans, de 1921 à 1951. Comme ce texte couvre plusieurs années, nous vous présentons un premier volet, de 1868 à 1900. Dans le prochain Courant, nous vous présenterons un deuxième volet.

Parler des origines de la Commission scolaire de Coaticook, c'est remonter à l'arrivée de l'élément francophone dans la localité. Coaticook faisait alors partie du diocèse de St-Hyacinthe. La municipalité, au point de vie religieux était une desserte de Compton, où résidait le missionnaire. Ce fut l'abbé Jean-Baptiste Chartier, missionnaire, qui exerça son ministère à Coaticook de 1863 à 1868, qui en donna l'essor lorsqu'il se fixa ici définitivement.

L'un des premiers soins de M. Chartier en arrivant à Coaticook fut de s'occuper de l'instruction des enfants. Jusqu'à cette date, les enfants catholiques devaient, ou fréquenter l'école protestante, ou demeurer chez eux. Par son initiative, une Corporation de Syndics d'écoles fut formée. C'est le 26 mai 1868, qu'eut lieu la première assemblée publique pour la création des Syndics d'écoles.

Le 1er juin suivant, les Syndics s'assemblaient et choisissaient M. Williams comme président et le notaire H. C. H. Chagnon comme secrétaire¬trésorier. Voici, par années, les faits les plus marquants de cet organisme

  • 1868 -- Mlle Aglaé Moreau de St-Césaire, enseigne du ler juillet 1868 au ler janvier 1869 à raison de $14. 00 par mois.
  • Le curé Chartier achète, de ses propres deniers, un emplacement rue Ste-Anne sur lequel se trouve une modeste maisonnette qu'il transforme en école. Il fait don du tout à la nouvelle Commission scolaire.
  • 1869 -- Le notaire H. Chagnon démissionne comme secrétaire et on lui vote $9. 00 en compensation. M. Octave Garceau est nommé le nouveau secrétaire au salaire de $20. 00 par année. La première taxe ordinaire imposée sur les biens immobiliers est au taux de 3/4%.
  • 1870 -- Imposition de la taxe annuelle à1/2%.
  • 1871 -- Les élèves refusant d'obéir à l'institutrice seront d'abord avertis et, en cas de récidive, renvoyés de l'école. Démission d'Octave Garceau comme secrétaire et engagement du notaire F. X. Desrochers pour le remplacer au même salaire, soit $20. 00 par année.
  • 1872 -- Taxe annuelle de '/4% prélevées sur les biens imposables.
  • 1873 -- J. - B. Gendreau est engagé comme instituteur à raison de $25. 00 par mois. M. Alex Lacroix remplace M. Gendreau comme instituteur à $34.00 par mois.
  • 1875 -- M. Jean-Baptiste Gendreau remplace Paul Cartier comme secrétaire. Il demeure à ce poste jusqu'en 1921, soit pendant 46 années.
  • 1877 -- L'ouverture des classes est fixée au 20 août. Jérémie Sinotte obtient un contrat pour exhausser l'école de 18 pouces pour la somme de $6.00.
  • Achat de broches à laine pour apprendre aux filles à tricoter, jusqu'à concurrence de $2. 00.
  • 1879 -- Achat de la propriété du Marché sur la rue St-Jean-Baptiste, site actuel du collège du Sacré¬Coeur, au coût de $600. 00. Un certain M. Porcheron y enseignera. Cette bâtisse fut transportée sur la rue St-Pierre en 1890.
  • 1883 -- Construction de la première école à Coaticook nord, au coût de $315. 00, par Octave Garneau, au coin des rues Compton et Thornton. M. Edmond Roy en fut le premier instituteur.
  • 1888 -- Pas de prix de fin d'année en vue d'amasser des fonds pour la construction d'une Académie. Les Syndics sont en faveur de l'annexion de la partie du Canton de Barford touchant à Coaticook à la municipalité scolaire.
  • 1890 -- Construction du collège Sacré-Coeur. Architecte : G. M. Moulton. Entrepreneurs Jasmin et Smith, pour $8 775.- Emprunt non remboursable offert par la Fabrique aux Syndics. Demande est faite pour obtenir la permission d'organiser des bazars annuels en vue de payer l'Académie. Refus d'inviter le Premier ministre Honoré Mercier pour la pose de la première pierre. Acte d'engagement des Frères du Sacré-Coeur signé par le président E. H. Paquette et le Frère Osmond, supérieur général. Don de $400. du curé McAuley et un autre de $1,000, en 1896.
  • 1893 -- Diminution de la population. Taxe de 7 milins.
  • 1899 -- Une somme de $25. est votée pour aider à la fondation d'une bibliothèque, sous la direction des Frères.

Le Courant

Le Courant est publié par la Société une fois par année. Membres de la société, historiens professionnels et amateurs partagent avec les lecteurs le fruit de leurs recherches. Les textes sont disponibles en français et en anglais. La publication de cette revue est rendue possible grâce au soutien de commanditaires locaux que nous remercions avec toute notre gratitude.


Société d'histoire de Coaticook

34, rue Main Est
Coaticook, Québec
819 849-1023
Courriel

Heures d'ouverture

Mardi au jeudi
9.30h à 15.30 h
 

Droits d'entrée : Aucun

Bases de données

Vous pouvez désormais effectuer une recherche de photos sur nos bases de données en ligne.

Vous pouvez maintenant également faire des recherches dans nos fonds et collections d'archives par le Portail des archives des Cantons-de-l'Est.

Collections

Journaux et photos du Progrès de Coaticook depuis 1950 • Collection du Coaticook Observer des années 1928 à 1938. • Collection de l'Etoile de l'Est de 1928 à 1938.

Services de recherche

Fonds d'archives • Conservation • Bibliothèque • Recherches en archives • Informations généalogiques

Merci à nos partenaires pour leur soutien financier