•  
  • Culture Coaticook
  • Société d'histoire
  • Pavillon des arts
  • Musée Beaulne
  • Harmonie
  • Coatic'Art
  • Bibliothèque
 
Entête

Le Courant

Automne 2013 | 15

La rivière Coaticook - Article 5

5e Article

2-01-1891 La cinquième chaussée sera occupée par l’industrie des gallons. Cette industrie est la seule du genre dans tout le Dominion. L’implantation de cet établissement unique et spécial de l’industrie du gallon à Coaticook prouve bien l’esprit progressif de notre ville. L’initiative de cette industrie remonte vers 1885 par un monsieur E. F.Tomkins. Ayant rempli les fonctions de gérant directeur de la Coaticook Cotton Manufacturing Co. pendant plusieurs années, et les changements projettés dans cet établissement devant subir des modifications qui ne pouvaient pas lui convenir, signifia en conséquence une résignation de son poste au bureau des directeurs laquelle fut acceptée. M. Tomkins se mit en voie de transiger pour l’achat du site connu sous le nom «La grande chute» , le meilleur pouvoir hydraulique sur tout le cours de la rivière. Cette propriété était alors celle de la Compagnie de Tricots depuis plusieurs années. M. Tomkins en fit l’acquisition avec une étendue de terrain suffisante pour les fins de l’industrie qu’il se proposait d’établir dans un avenir prochain. Le prix d’achat fut 600 $, cette propriété valait certainement 2,000 $. M. Tomkins se rendit en Angleterre où il passa plusieurs mois pour étudier tous les moindres détails concernant l’industrie des galons. Les machineries les plus perfectionnées et économiques, les marchés les plus avantageux pour l’achat des laines, les fines toisons de chèvres Angoras, les soies en brin, le financement, les gages d’ouvriers, enfin la conduite des travaux n’échappa pas à l’observation perspicace de M. Tomkins. Il se rendit ensuite aux États-Unis, visita minutieusement les usines dans ce genre d’industrie en ce pays. M. Tomkins s’adjoignit deux associés de notre ville dans les personnes de Mr. Benj. Austin et Newell W. Thomas et aussi un Mr. Greenwood de Cornwall, Ont. qui en est le président. La compagnie est établie avec une mise de fonds au montant de 20,000 $ limitée sous le titre de Coaticook Narrow Fabric Co.

Usine Narrow avant Belding

                                                Industrie Coaticook Narrow Fabric

Les produits sont de grande qualité et à des prix de vente à des taux très réduits. Ils sont envoyés à des mains de gros et répartis dans toutes les provinces du Dominion partant de la Nouvelle-Écosse jusqu’à la Colombie-Anglaise. Le personnel de ses employés est de 25 personnes, presque toutes du sexe féminin. Le pouvoir moteur de cette fabrique est hydraulique, la roue motrice est combinée avec un mécanisme à une quinzaine de pieds au-dessous du fond de la rivière, qui fait mouvoir un câble en fil d’acier de 150 pieds de longueur, pour atteindre le haut de la côte qui se relie au mécanisme intérieur de la fabrique. Il y a un escalier partant du haut point de la côte jusqu’auprèsdu bas fond de la grande chute.  

 

Barrage Belding Pouvoir

Barrage Belding

 

Barrage Belding Turbine


Il est facile d’observer que la rivière Coaticook tient un rôle majeur dans notre développement. Les accents pittoresques que nous offre cet endroit demeureront dignes de mention dus aux effets économiques qu’elle suscita.

Bibliographie : Les renseignements recueillis dans ces articles proviennent d’articles de M. Hilaire Lacroix publiés dans le journal L’Étoile de l’Est du 01-08-1890 jusqu’au 13-02-1891. Chaque semaine M. Lacroix tenait une rubrique dans le journal et nous renseignait sur les beautés et les pouvoirs économiques de notre rivière Coaticook. Ces articles sont mentionnés dans le texte et les dates apparaissant en bordure sont celles du journal L’Étoile de l’Est dans lequel ils apparaissent.

Le Courant

Le Courant est publié par la Société une fois par année. Membres de la société, historiens professionnels et amateurs partagent avec les lecteurs le fruit de leurs recherches. Les textes sont disponibles en français et en anglais. La publication de cette revue est rendue possible grâce au soutien de commanditaires locaux que nous remercions avec toute notre gratitude.


Société d'histoire de Coaticook

34, rue Main Est
Coaticook, Québec
819 849-1023
Courriel

Heures d'ouverture
Du mardi au vendredi :
10 h à 12 h
14 h à 16 h
ou sur rendez-vous.

Droits d'entrée : Aucuns

Bases de données

Vous pouvez désormais effectuer une recherche de photos sur nos bases de données en ligne.

Vous pouvez maintenant également faire des recherches dans nos fonds et collections d'archives par le Portail des archives des Cantons-de-l'Est.

Collections

Journaux et photos du Progrès de Coaticook depuis 1950 • Collection du Coaticook Observer des années 1928 à 1938. • Collection de l'Etoile de l'Est de 1928 à 1938.

Services de recherche

Fonds d'archives • Conservation • Bibliothèque • Recherches en archives • Informations généalogiques

Merci à nos partenaires pour leur soutien financier