•  
  • Culture Coaticook
  • Société d'histoire
  • Pavillon des arts
  • Musée Beaulne
  • Harmonie
  • Coatic'Art
  • Bibliothèque
 
Entête

Le Courant

Automne 2016 | 18

Hôtel Queen

L’hôtel Queen : de rumeur à réalité historique

Par Karl Bourassa

Il y a de ça maintenant quatre ans, on m’a demandé d’effectuer quelques recherches dans le but de prouver historiquement l’existence de l’Hôtel Queen, depuis longtemps soupçonné d’avoir été bâti derrière le Musée Beaulne, à quelques pas de la gare. Je vous propose donc ici mes résultats de recherche qui ont mené, en 2014 et cet été, à des fouilles archéologiques et à la découverte des restes de cet édifice.

Comme sources, j’ai utilisé principalement des actes notariés et des cartes. Les actes notariés étaient des actes de vente détaillant les transactions foncières du lot. Ils ont été particulièrement intéressants pour retracer l’historique de l’hôtel. Aussi, trois plans du village de Coaticook ont été utilisés. Le premier était un plan dessiné par Charles Merrill en 1862. Le deuxième plan date de 1878. Il s'agissait du plan officiel du village préparé par le Département des Terres de la Couronne du Québec. Le troisième était le Bird's Eye View of Coaticook, P.Q., 1881 de H. Wellge.

En ce qui a trait aux écrits sur le sujet, j’ai recensé deux mentions de l'hôtel. La première provenait du livre Histoire de Coaticook, 1818-1976 de Roch Dandenault publié en 1867. La seule phrase sur le sujet indique que l'hôtel était sur la rue Main et qu'il a été détruit par les flammes en 1897. La seconde mention venait de l'ouvrage de Jean-Pierre Kesteman publié en 2011, intitulé De Barnston à Coaticook, la naissance d'un village industriel en Estrie 1792-1867. Kesteman en parle en marge d'un exposé sur l'impact du chemin de fer du Grand-Tronc, arrivé à Coaticook en 1853, sur l'expansion du village. Il mentionne que « ces attraits touristiques comme l'importance économique grandissante de Coaticook renforcent le besoin d'hébergement. En 1867, le village dispose de trois hôtels : le Coaticook House, que Stephen Davis vient de racheter à Horace Cutting, le Victoria House et le Queen's Hotel, dirigé par Thomas Trihey depuis 1863… ». Une note sur cette affirmation indique que l'hôtel est situé immédiatement au    sud de la gare.                                                                                                                                                                                                                                                  
                Hôtel Queen


Situation géographique du Queen's Hotel

Au départ, les informations préliminaires et les écrits de Kesteman et de Dandenault semblaient plutôt vagues et contradictoires. On me disait que l'hôtel aurait probablement été situé tout juste à l'ouest du musée, dans la partie boisée en haut de la côte. Kesteman affirme que l'hôtel se situait « immédiatement au sud de la gare », tandis que Dandenault le situe sur la rue Main. Kesteman n'indique pas de quelle gare il parle, la gare actuelle n'étant pas encore construite en 1863. Pour démêler tout cela, j’ai dû procéder à des recherches plus poussées dans les actes notariés.

À partir du numéro de lot actuel du terrain du musée, j’ai remonté l'historique du lot pour découvrir que le lot numéro 100 semblait être le plus susceptible d'avoir hébergé l'hôtel. Plusieurs sources viennent confirmer cette affirmation. Cependant, rien n'indique encore formellement qu'il s'agissait d'un hôtel. Par contre, si l'on continue l'historique du lot 100, on constate qu'il s'agit bel et bien de l'hôtel en question, puisque Thomas Trihey hypothèque le terrain « with a three story brick hotel thereon erected. » Un problème persiste toujours : le nom de l'hôtel n'est mentionné dans aucun acte de vente. Il faut donc se référer aux annuaires de l’époque pour confirmer le tout. Le premier à mentionner le Queen's Hotel est l'Eastern Townships Gazetteer and General Business Directory publié en 1867. Ce volume liste Thomas Trihey comme propriétaire du Queen's Hotel. Plusieurs annuaires subséquents donnent la même information.

Un dernier doute subsiste pourtant : l'hôtel nommé Queen's était-il vraiment situé là où on le prétend? L'Eastern Townships Directory for 1882 répond à cette question en disant que l'hôtel est sur la rue Depot (aujourd'hui la rue Lovell). Cette information est confirmée par le Bird's Eye View of Coaticook, P.Q. de 1881 qui montre un édifice au coin des rues Lark (Norton) et Depot (Lovell), juste en face de la gare. La légende indique Queens Hotel [sic].

Chronologie du Queen's Hotel
En ce qui a trait à la chronologie, nos sources n'ont pas révélé de dates très précises quant à la construction et à la démolition de l'hôtel. Selon Kesteman, l'hôtel est loué à Thomas Trihey par Henry Richardson en 1863. Le contrat de location stipule que l'emploi du temps de Trihey est « hotel keeper » et le contrat est daté du 1er décembre 1863. Ceci vient donc établir que l'édifice aurait été construit par Henry Richardson à une date inconnue antérieure à décembre 1863 et que ce n’est qu’après cette date que l’édifice serait devenu un hôtel.

Trihey devient propriétaire de l'hôtel en 1865 pour la somme de 1 250 $. L'année suivante, il acquiert le lot adjacent juste au sud (lot 101). Durant les années qui suivent, Trihey semble avoir des difficultés financières. Il doit prendre plusieurs hypothèques sur ses deux lots. Il devra se départir du lot 101 en 1868, incapable de payer sa dette. Sa femme, Abigail Wheeler, rachètera ce même lot près d'un an plus tard. Vers 1875, Trihey est contraint de vendre l'hôtel à Joseph Tibbetts. Sans faire le tour de tous les propriétaires individuellement, mentionnons qu'Abigail Wheeler sera propriétaire de l'hôtel pendant 8 ans jusqu'à sa mort en 1889.

L'hôtel sera vraisemblablement détruit par le feu en 1897. Nous n'avons pas été en mesure d'établir la date exacte de cet incendie, mais il semble probable qu'il ait eu lieu entre le 4 mars 1897 et le 14 octobre 1897. Un contrat de vente signé le 4 mars 1897 porte la mention « with all buildings thereon erected » et le prix de vente considérable de 5 500 $ (comprenant d'autres lots non construits) laisse croire que l'hôtel existe toujours. À l'opposé, le contrat de vente du 14 octobre 1897 comprend lui aussi d'autres lots, mais son prix de vente est de 1 000 $ et on ne spécifie aucun édifice. De plus, le Lovell's Business, Professional and Farmers' Directory of the Eastern Townships de 1898 souligne la présence de tous les hôtels de Coaticook sauf le Queen's. Finalement, la mention du Queen's Hotel de Roch Dandenault dans son Histoire de Coaticook indique qu'il a brulé en 1897.

En conclusion, les sources historiques démontrent clairement l’existence et une localisation géographique relativement précise de l’hôtel. Les fouilles archéologiques de 2014 ont confirmé cette théorie. Des fondations montrant des traces de feu prouvent la thèse de l’incendie et la découverte d’une salle de bain plutôt luxueuse au sous-sol et de plusieurs autres artéfacts couplés aux découvertes historiques démontre qu’il s’agissait bel et bien d’un hôtel.

Le Courant

Le Courant est publié par la Société une fois par année. Membres de la société, historiens professionnels et amateurs partagent avec les lecteurs le fruit de leurs recherches. Les textes sont disponibles en français et en anglais. La publication de cette revue est rendue possible grâce au soutien de commanditaires locaux que nous remercions avec toute notre gratitude.


Société d'histoire de Coaticook

34, rue Main Est
Coaticook, Québec
819 849-1023
Courriel : info@societehistoirecoaticook.ca

Heures d'ouverture
Du mardi au vendredi :
10 h à 12 h
14 h à 16 h
ou sur rendez-vous.

Droits d'entrée : Aucuns


Dernière mise à jour :
26 mai 2017

Bases de données

Vous pouvez désormais effectuer une recherche de photos sur nos bases de données en ligne.

Vous pouvez maintenant également faire des recherches dans nos fonds et collections d'archives par le Portail des archives des Cantons-de-l'Est.

Collections

Journaux et photos du Progrès de Coaticook depuis 1950 • Collection du Coaticook Observer des années 1928 à 1938. • Collection de l'Etoile de l'Est de 1928 à 1938.

Services de recherche

Fonds d'archives • Conservation • Bibliothèque • Recherches en archives • Informations généalogiques

Merci à nos partenaires pour leur soutien financier